Hôpital privé
de la Seine St-Denis

A l’hôpital privé de la Seine St-Denis, on opère l'hallux valgus par chirurgie percutanée

Article le

Avec l’arrivée, en janvier 2017, du Dr Jonathan Mosseri, la chirurgie percutanée est venue enrichir l’éventail des techniques de chirurgie de l’hallux valgus pratiquées à l’hôpital privé de la Seine St-Denis, un établissement du groupe Ramsay Générale de Santé situé au Blanc-Mesnil.

A l’hôpital privé de la Seine St-Denis, on opère l'hallux valgus par chirurgie percutanée

Radiographie présentant l'avant et l'après opération de l'hallux valgus

L’hallux valgus correspond à une déviation du gros orteil vers l’extérieur du pied, provoquant une bosse au niveau du bord médial.

Très fréquente, cette anomalie morphologique de l’avant-pied touche essentiellement les femmes. Asymptomatique dans les premiers temps, l’hallux valgus évolue par poussées qui s’accompagnent de vives douleurs, à l’origine des demandes d’intervention chirurgicale.

 

S’il existe diverses techniques chirurgicales pour traiter l’hallux valgus, toutes reposent sur le même principe : supprimer la déformation et répartir plus harmonieusement les contraintes pesant sur les orteils. A la chirurgie « classique » qui nécessite l’implantation de vis, de broches ou d’agrafes métalliques, telle que l’ostéotomie de Scarf, le Dr Mosseri préfère la chirurgie percutanée, aux suites opératoires plus simples. « La chirurgie percutanée consiste à pratiquer trois incisions d’environ 2 mm, à retirer la bosse par abrasion à l’aide d’une fraise et à réorienter la première phalange et le métatarsien dans leur axe naturel ». Une approche qui, selon le chirurgien orthopédiste, présente plusieurs avantages : « La technique percutanée ne nécessite pas de soins infirmiers notamment pas de changement de pansements, elle permet de s’affranchir de l’injection d’anticoagulants puisqu’elle autorise l’appui, et elle peut se pratiquer en ambulatoire, sans hospitalisation du patient ».

 

Si certains la réservent aux hallux valgus sévères, le Dr Mosseri estime que la technique percutanée peut être appliquée à tous les hallux valgus, quel que soit leur degré de sévérité.

 

 

Article précédent

Faciliter la communication avec nos patients

Pour une prise en charge des patients sans discrimination, les professionnels de santé parlent 26 langues à l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis.

Article suivant

L'Hopital Privé de la Seine-Saint-Denis organise sa chambre des erreurs

A l’occasion de la Semaine de la Sécurité du Patient, l’établissement, a mis en place une « Chambre des erreurs » le lundi 26 novembre et mercredi 28...