Hôpital privé
de la Seine St-Denis

Le centre PMA de l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis en mode 2.0

Article le

Accueillant et performant, le Centre de PMA de l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis se veut de proximité et adapté au rythme de ses patientes.

Le centre PMA de l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis en mode 2.0

Le centre d’Assistance Médicale à la Procréation du Blanc Mesnil, qui se situe dans les locaux de l’Hôpital privé de la Seine-Saint-Denis, c’est 5 médecins gynécologues, 5 biologistes, plus de 1 000 cycles débutés par an, et plus de 3 000 naissances depuis 1983, date de sa création. Pourtant, le centre souffre d’un déficit de notoriété. C’est la raison de la création du site internet www.centredefertilitegrandparis.fr. Un site destiné à l’information comme à la prise de rendez-vous. “Parce qu’elles ne connaissent pas notre établissement, certaines patientes ont le réflexe de se rendre à Paris, souligne le docteur Aissaoui, gynécologue obstétricienne. C’est pourtant important de pouvoir être prise en charge près de chez soi. La PMA peut-être un processus assez fastidieux.” L’insémination intra utérine, la fécondation in vitro classique, micro injection intra-cytoplasmique, le centre dispense toutes les techniques en cours touchant à la PMA. Seule la conservation ovocytaire, non autorisée pour l’heure au sein des établissements privés, n’y est pas pratiquée. 

 

Simplicité et disponibilité

 

Au Centre d’Assistance Médicale à la Procréation du Blanc Mesnil, les délais entre la première consultation et la première intervention ne sont que de deux mois, contre six minimum dans l’assistance publique. “Le temps c’est essentiel lorsque l’on parle de fertilité”, explique le docteur Aissaoui. Autre point fort : l’amplitude horaire. Avec des consultations de 8h à 20h, le centre est adapté au rythme de vie - et de travail - de ses patientes, lorsque les établissements publics eux, ne reçoivent que de 10h à 16h. Dernier atout : le centre propose plusieurs expertises sur un même site. Prise de sang, échographie et consultation avec le gynécologue se déroulent au sein du même établissement.

Article précédent

Un clip en langue des signes, pour expliquer que chaque patient a le droit d’être compris

Nathalie François, formatrice en langue des signes, a tourné un clip sur l’accouchement à l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis où chaque dialogue passe par...

Article suivant

Cancer du sein : un numéro de téléphone pour une consultation d’urgence

Après une mammographie mettant en évidence une lésion suspecte classée ACR 4 ou ACR 5, un numéro de téléphone a été mis en place par deux docteurs de l...