Hôpital privé
de la Seine St-Denis

Une néonatologie repensée, qui place les parents et leur enfant au centre du service

Article le

Chaque année, de nombreux bébés nés avant terme sont pris en charge au service de néonatologie de l'hôpital privé de la Seine-Saint-Denis. Un service complètement repensé, qui rapproche les parents de leur enfant.

Une néonatologie repensée, qui place les parents et leur enfant au centre du service

La maternité de l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis est en pleine restructuration. Les murs ont été repeints, les chambres ont été refaites, le mobilier a été changé… même la salle de naissance a fait peau neuve, accueillant d’ici peu une chambre destinée à l’accouchement physiologique. S’inscrivant dans une même dynamique, la néonatologie elle aussi a entamé une profonde restructuration : “Nous mettons les parents et les enfants là où ils auraient toujours dû être: au centre”, lance Sabrina Rosselot.

 

Une équipe innovante, toujours à l’écoute

Tout d’abord, en réaménageant le service, afin de faciliter, fluidifier la circulation et la communication entre l’équipe soignante et les parents. Ainsi, terminé le long comptoir fermé qu’il fallait contourner pour venir au contact des parents, désormais, il a été diminué, libérant les accès. La présence d’un pédiatre 24h/24 sur place, permettant une prise en charge de qualité et une sécurité optimale pour les équipes mais également pour les parents et les bébés..

Dans un tel moment de déchirement, de détresse, la nécessité d’être entourée est au centre de la prise en charge. Ainsi, la néonatologie de l’Hôpital privé de Seine-Saint-Denis permet d’accueillir les fratries, les grands-parents – sur rendez-vous. “Nous insistons vraiment sur ce point”, ajoute Sabrina Rosselot. Enfin, les parents peuvent désigner une personne référente, pilier – pas forcément issue du cadre familial (un voisin, un collègue). Cette personne pourra les accompagner, rester auprès d’eux dans le service, comme une épaule de soutien, une ressource.

Le service de néonatologie possède une équipe sensibilisée aux soins de développement incluant les parents dans les soins (bain à quatre mains, peau à peau, …). Les parents sont ainsi placés comme des partenaires de soins auprès de leur bébé par les soignants. Des soins kangourous sont utilisés et promulgués par les équipes, permettant la mise en place de soins personnalisés.

Le peau à peau est par exemple systématiquement proposé pour maman mais également pour papa, favorisant les liens d’attachements, mais également la mise en place de l’allaitement maternelle par la stimulation de l’oralité pour le bébé, ainsi que la production de lait chez la maman.

Depuis maintenant 2 ans, les prématurés reçoivent au sein du service, des pieuvres réalisées aux crochets de la part d’une association 100% bénévole «Petite Pieuvre Sensation Cocon » avec laquelle nous travaillons.

Ces pieuvres sont réalisées à la main,  dont le but est de calmer et rassurer bébé par leur besoin de préhension.

En effet, les tentacules ont été pensés sur le modèle du cordon ombilical permettant donc au bébé de se rappeler ce qu’il a connu dans le ventre de maman et ainsi de s'y accrocher en toute sécurité.

Autre l’aspect de peluche, cette pieuvre est d’une véritable utilité et par conséquent nécessaire tant pour le prématuré que pour l’équipe soignante.

Ce petit animal marin crocheté est connu et reconnu dans de nombreux services néonataux européens.

Cette démarche est une action à laquelle le service est très fier d’appartenir et auquel il tient beaucoup !

Chaque professionnelle développe sans cesse une observation fine des comportements du prématuré, dont le sommeil est au cœur des soins avec son respect par des variateurs de lumières dans toutes les chambres.

L’interaction parents/bébé est au centre de nos observations avec une bienveillance absolue !

Ensuite, des ateliers ont été mis en place, notamment un atelier de portage. “Plusieurs membres de l’équipe ont suivi une formation et, sont en mesure de former les parents au portage avec une écharpe. Nous avons créé des sessions diurnes mais également nocturnes. En effet, chaque parent ne dispose pas forcément de son temps comme il le souhaiterait, et au lieu de centraliser ces ateliers sur une seule plage horaire, nous nous adaptons aux parents, selon la disponibilité des équipes.

Autant d’outils qui ont été mis en place pour tenter d’aider les parents, leur permettre de ne jamais se sentir seul. “D’ailleurs la psychologue du pôle est le plus présente possible, afin de répondre aux besoins des parents, qui, même s’ils ne la sollicitent pas, ont toujours besoin de parler, de créer un dialogue, d’être rassurés”, ajoute Sabrina Rosselot.

Article précédent

Certification V2014 : l'Hôpital privé de la Seine-Saint-Denis obtient un A

La certification V2014 permet de s’assurer de la continuité et de la coordination des parcours de patients à travers l’évaluation de la démarche qualité et...

Article suivant

L’Hôpital Privé de la Seine-Saint-Denis fait la Une !

L’établissement est à l’honneur et suscite l’attention par son projet inclusif et original, Le Parisien en témoigne ainsi dans l’article qu’il lui a consacré...